12 Οκτ 2012

Français

Posted by neaguinea

Qu’est-ce ‘Nea Guinea’?

‘Nea Guinea’ est un projet qui a commencé en Septembre 2009, ayant comme but principal de regagner le contrôle de nos besoins vitaux (en nourriture, énergie, santé, habillement etc.…) mais aussi la transmission du savoir nécessaire pour que le projet réussisse à se reproduire ailleurs, adapté à chaque situation.

A travers des ateliers théoriques et pratiques nous essayons de nous approprier et de faire évoluer le savoir et les compétences nécessaires afin de s’impliquer activement dans le processus de production et d’acquérir un niveau plus élevé d’autonomie dans notre vie quotidienne.

L’objectif principal est la recherche et le développement du savoir-faire nécessaire pour permettre aux participants d’acquérir une autonomie quotidienne, dans la limite des possibilités offertes par la ville d’Athènes.

Dans ce but nous essayons de nous défaire de/réduire notre dépendance du système de production dominant, contribuant ainsi à la création de structures solidaires alternatives et en même temps à la résistance de l’abus du travail rémunéré , en formant des processus alternatifs, de durabilité financière et de justice sociale.

Ayant comme principe l’autogestion et l’autonomie politique, sociale et économique, le projet fait partie d’un processus plus large qui a pour but de redonner du pouvoir par la mise en réseau des populations à travers des processus d’émancipation dans la lutte pour se réapproprier nos vies.

En tenant compte de tout ceci et des multiples crises que le système traverse actuellement (économique, politique, écologique, sociale) nous considérons qu’il y a un besoin pressant et une opportunité pour la création d’un réseau d’économie coopérative et solidaire à travers lequel nous redéfinirons notre quotidien parallèlement mais aussi en compétition avec le système dominant.

Pour les raisons ci-dessus, dans l’environnement de ‘Nea Guinea’ fonctionnent des ateliers d’autoformation qui ont pour but de couvrir nos besoins élémentaires, le développement du savoir-faire, la transmission à d’autres parties du mouvement qui peuvent en avoir besoin, et la production de biens distribués en réseau de commerce équitable.

Les ateliers d’autoformation dans lesquelles les connaissances sont concentrées (théoriques et pratiques) évoluent collectivement de manière à assurer aux participants la possibilité de couvrir leurs besoins élémentaires. Chaque personne qui participe aux ateliers a l’occasion, à travers une série de cours libéraux, de se familiariser avec l’idée de l’autogestion et de s’engager activement dans le processus de production en développant les compétences requises.

Les ateliers sont les suivants :

1. Atelier pour l’autogestion de la nourriture

Dans le cadre de cet atelier ont lieu les cours de:

a) agriculture biologique urbaine maraichère et de plantes aromatiques

b) production de bière maison

c) transformation de nourriture

d) vegan cuisine

e) culture et identification de champignons sauvages

2. Atelier pour lautogestion de la santé

Dans le cadre de cet atelier ont lieu les cours de:

b) herboristerie théorique et pratique

c) massage thérapeutique

d) réflexologie

e) Hatha Yoga

f) Body control (basé sur la technique Pilâtes)

g) médicine chinoise traditionnelle

h) danse africaine

I) acrobatie aérienne

j) aromathérapie

k) Stretching-Yoga

3. Atelier pour lautogestion de l’éénergie

Dans le cadre de cet atelier ont lieu les cours de:

a) conception et fabrication de petites ééoliennes

b) études de systèmes de ressources d’énergies renouvelables et de construction de panneaux photovoltaïques

c) constructions héliothermiques (fours solaires etc.)

4. Atelier pour lautogestion du bâtiment

Dans le cadre de cet atelier ont lieu les cours de:

a) construction naturelle

5. Atelier pour lautogestion de lhabillement

Dans le cadre de cet atelier ont lieu les cours de:

a) couture

b) tricot

Les ateliers d’autogestion ont lieu chaque semaine et la participation financière est libre, avec à titre indicatif la somme de 5 euros par cours, afin de couvrir les besoins du projet.

Dans le cadre de ce projet, nous essayons, en offrant notre temps et travail personnel de couvrir collectivement nos besoins à travers les occasions qui nous sont offertes en s’approchant ainsi toujours plus de l’autonomie et en assurant les moyens pour sa préservation et évolution. Le projet est autofinancé et assure des ressources provenant d’actions durables comme les ateliers d’autogestion, cours libéraux et séminaires, participation à des festivals écologiques et réseaux de producteurs-consommateurs avec les produits de notre propre production.

Pour finir, un des objectifs de base du projet est l’interaction et la mise en réseaux avec des projets similaires pour la création de relations et structures coopératives et solidaires qui vont former un système d’économie solidaire, pour soutenir la transition et le désengagement progressif du système économique présent, ouvrant ainsi la voie vers une société plus juste, écologique et solidaire.

Comments are closed.